California Dream #Avril

 

California Dream

Los Angeles, terre de rêve

 

La Californie, état de la côte Ouest le plus peuplé des Etats-Unis. Cette région regroupe de nombreuses cultures qui font de la Californie une destination cosmopolite. Los Angeles, « Les anges » en espagnol, est la métropole la plus peuplée de l’état, même si Sacramento reste la capitale actuelle.

 

Au temps des grandes découvertes, Los Angeles est dominé par les Amérindiens qui en ont fait leurs sols. Jusqu'à ce que deux missions Espagnols colonisent le terrain et s’y installent définitivement. La ville de Los Angeles est fondée en 1781 en tant que simple village.

 

Aujourd’hui, Los Angeles n’est plus un village, cette fourmilière s’est développée de façon exponentielle pour créer cette fabuleuse métropole que nous connaissons tous. Hollywood en est un bon exemple, envahit par tous les studios de productions, qui ont acheté une grosse majorité des terrains de la ville lors de son développement. On y trouve entre autre l’Universal Studio, où des films comme E.T ou Jurassic Park ont été tourné.

 

A une heure de Los Angeles, se trouve une bande longue de quarante-trois kilomètres qui s’étale de long de l’océan Pacifique : Malibu. Ville de luxe et de paillettes, elle est le lieu de résidence de nombreuses stars de cinéma et de la musique. Les plages de Malibu sont, elles aussi, particulièrement connues pour la pratique du surf principalement.

 

julian-summa-230041-web

 

Californie, berceau du mouvement Hippie

 

Vous l’aurez compris, Los Angeles est une région où il est bon de se détendre et passer ses après-midi sur la plage. Il n’est donc pas étonnant que cet environnement soit propice à un mouvement de paix. Après la deuxième guerre, et toute l’horreur qu’elle a pu entrainer, cette génération d’après guerre ressent peu à peu le besoin de s’éloigner de toute violence. Au fur et à mesure, le mouvement « Peace and love » prend donc le dessus, souhaitant profiter des bons moments, sans violence. Mais c’est évidemment avec l’arrivée de la guerre du Vietnam que le mouvement Hippie nait réellement. Des milliers de jeunes sortent dans la rue pour protester, prônant l’amour et la non violence. C’est une réelle volonté de fuir le conformisme et de se détacher du passé.

 

C’est de ce même état d’esprit que vient l’opposition à la société de consommation, et la volonté de se rapprocher d’une société égalitaire et écologiste. On à souvent l’habitude d’imaginer les Hippies dans des caravanes, portant des sarouels, et ce n’est pas tout à fait faux. L’important, c’est le retour à l’essentiel et aux choses simples, d’où leurs appellation de « Baba-cool ».

 

Mais le mouvement Hippie marque son apogée en 1969, avec la création du festival de musique « Woodstock ». Rassemblement emblématique, ce festival a marqué l’histoire pour son état d’esprit en parfaite corrélation avec sa génération. En effet, malgré le manque total d’organisation, et un public bien plus important que prévu, le festival s’est déroulé sans violence. Aujourd’hui encore il marque donc d’une pierre blanche, le mouvement Hippie

 

coachella
Playlist-Coachella-web

 

Coachella, meilleur festival au monde

 

Depuis le succès de Woodstock de nombreux festivals se montent partout dans le monde, mais le plus célèbre est celui de Coachella. Organisé par Golden Voice, il nait en 1999 et se déroule sur quatre jours dans la vallée de Coachella, on y retrouve principalement du rock alternatif, du hip-hop et de la musique électronique. En plus de sa diversité musicale, chaque année Coachella propose une sélection d’installation artistique déposée aux quatre coins du festival. Cette initiative augmente la portée artistique et culturelle du festival, ce qui le rends particulièrement intéressant et repousse les limites de l’expérience. Le magazine Rolling Stones l’a d’ailleurs nommé meilleur festival du monde et cela depuis dix années consécutives. Une marque de fierté du festival venant d’une référence dans le monde musical.

 

Chaque année ce n’est pas moins de 250 000 personnes qui sont présentes pour des tickets à 350$. Le festival qui accueillait au départ 25 000 personnes, se déroule maintenant sur deux week-end au lieu d’un, il est devenu en une dizaine d’années "The place to be". Coupé de toute civilisation durant ce festival, tout est prévu pour qu’ils aient tout  ce dont ils ont besoin sur place – un camping, un supermarché, des douches et un bar à accès Wi-Fi, sans oublier des animations en plus des concerts comme le célèbre « Carpool » (concours de décoration de voiture). La programmation dépasse chaque année la précédente, puisque les participants ont eu la chance de voir (entre autre) Muse, Madonna, les Daft Punk, Snoop Dog, les Red Hot Chili Peppers, Kanye West ou encore les Blacks Eyed Peas. Les célébrités sont donc bien présentes, mais aussi dans le public puisque la zone VIP recouvre un quart de la surface global du festival. Vous pourrez ainsi y croiser Jared Letto, Kendall Jenner ou encore Vanessa Hudgens qui sont des fidèles de ces évènements.

 

Bien plus qu’un festival de musique, c’est un rendez-vous pour le monde de la mode. Les looks Hippies reprennent le dessus le temps des week-end et toutes les folies sont permises. Chaque fashionnista du monde vous proposera alors une tenue sur la thématique du festival. Les réseaux sociaux quant à eux débordent de DIY pour faire une couronne de fleur ou se maquiller façon « Coachella ». L’événement à donc pris beaucoup d’ampleur jusqu’à devenir une institution. Alors, vous serez plutôt maillots de bain à fleurs ou short à franges cette année ?

 

 

 

 

 

Cliquez sur l'image pour découvrir la playlist sur Youtube !

Californie, berceau du mouvement Hippie

 

Vous l’aurez compris, Los Angeles est une région où il est bon de se détendre et passer ses après-midi sur la plage. Il n’est donc pas étonnant que cet environnement soit propice à un mouvement de paix. Après la deuxième guerre, et toute l’horreur qu’elle a pu entrainer, cette génération d’après guerre ressent peu à peu le besoin de s’éloigner de toute violence. Au fur et à mesure, le mouvement « Peace and love » prend donc le dessus, souhaitant profiter des bons moments, sans violence. Mais c’est évidemment avec l’arrivée de la guerre du Vietnam que le mouvement Hippie nait réellement. Des milliers de jeunes sortent dans la rue pour protester, prônant l’amour et la non violence. C’est une réelle volonté de fuir le conformisme et de se détacher du passé.

joe-cooke-41035

 

 

Notre sélection du mois #Avril (Plus disponible)

 

Capture d’écran 2017-04-18 à 11.57.47
Voir les Voir le produits trouvés produit trouvé Pas de produits trouvés icon-close
Une erreur s'est produite, veuillez réessayer ultérieurement. Voir le produit Aucun produit n'a été trouvé lors de la recherche Nouveauté Promotion Solde Vente flash loading ending recherche
Chargement..